LA TRAVIATA

Ah ! La rédemption par l’amour ! Une histoire qui finit mal bien sûr… La fragile Violetta a inspiré à Alexandre Dumas fils son roman et à Verdi un opéra bouleversant qui en fait l’une des oeuvres du répertoire les plus jouées au monde.
Mais comment restituer l’affaire sans lasser ? C’est là que le pari de l’Opéra Éclaté fait mouche ! Un long flash-back, durant lequel l’héroïne revit les événements qui ont conduit à sa perte.
Un cinéma en noir et blanc inspiré par Antonioni ou Bergman, un regard très social sur le rêve fracassé d’une jeune fille qui voit sa vie défiler.
Le tout servi par l’incroyable soprano Burcu Uyar qui marie à ses qualités vocales hors du commun un talent de comédienne stupéfiant.

Mise en scène Olivier Desbordes.
Collaborateur à la mise en scène Benjamin Moreau.
Décors et costumes Patrice Gouron.
Lumières Joël Fabing.
Vidéaste Clément Chébli.
Maquillage Pascale Fau.

Choeur et orchestre Opéra Eclaté.
Cheffe de chant Elisabeth Brusselle.
Direction musicale: David Molard

Violetta : Serenad B.Uyar, Alfredo : Gino Nitta, Giorgio : Christophe Lacassagne, Traviata muette : Fanny Aguado, Flora : Sarah Lazerges, Gaston : Éric Vignau, Le Docteur Grenvil : Matthieu Toulouse, Baron Douphol : Laurent Arcaro, Le Marquis D’Obigny : Yassine Benameur, Annina : Nathalie Schaaff

Crédit photo: Nelly Blaya

Production : ScénOgraph - Scène Conventionnée Théâtre et Théâtre Musical Figeac/Saint-Céré – Opéra-Éclaté