Sarah McCoy

Sarah McCoy a passé une bonne partie de sa vingtaine à traverser les États-Unis pour échouer à la nouvelle-Orléans, jouant du piano et chantant dans des rades infestées de mouches, où il faisait plus chaud qu’en enfer. De son passé sombre, elle a gardé la rage au ventre et des textes racontant ses blessures de cœur, ses fêlures profondes, sa mélancolie chevillée au corps. Seule au piano, à la frontière du jazz et du blues, entre mélodies subtiles et silences, Sarah McCoy ensorcelle de sa voix aux accents d’Amy Winehouse, de Tom Waits ou Billie Holiday, tour à tour suave, organique, rauque ou tonitruante. Unique et immanquable !